Université de Strasbourg : Nouvelle licence d'Histoire et civilisation des mondes musulmans

newspress.fr -

A la rentrée 2016, la faculté des Sciences historiques de l'Université de Strasbourg élargit son offre de formation avec la création de la licence Histoire et civilisation des mondes musulmans. Cette...

A la rentrée 2016, la faculté des Sciences historiques de l'Université de Strasbourg élargit son offre de formation avec la création de la licence Histoire et civilisation des mondes musulmans.

Cette nouvelle formation répond au besoin d'amélioration de la connaissance et de la compréhension des traditions et des cultures des mondes musulmans. Les enseignements s'appuient sur une démarche historique scientifique permettant une approche comparative et critique ainsi qu'un accès direct aux sources.

Les futurs diplômés pourront utiliser les compétences acquises dans de multiples domaines parmi lesquels la coopération économique et culturelle avec les pays musulmans, les entreprises, les collectivités locales, l'enseignement et la recherche.

Une licence rattachée à la faculté des Sciences historiques
La nouvelle licence d'Histoire et civilisation des mondes musulmans a été créée suite au rapport Messner et à la volonté conjointe du Ministère de l'enseignement supérieur et du Ministère de l'intérieur de mettre en place des pôles d'excellence en Sciences humaines et sociales de l'Islam capables de se pencher sur l'histoire de l'Islam et de ses sources pour une meilleure connaissance des mondes musulmans. 
Cette nouvelle licence prend place à l'intérieur de la Licence d'Histoire sous la forme d'un parcours « Histoire et civilisation des mondes musulmans. Le rattachement à la Faculté des sciences historiques marque la volonté de l'Université de Strasbourg de dépasser le cadre cultuel pour une prise en compte globale de l'histoire et des civilisations des mondes musulmans.

Une équipe enseignante renforcée par deux postes d'enseignements chercheurs spécialistes des mondes musulmans 
Les enseignements de la licence d'Histoire et civilisation des mondes musulmans seront dispensés par des enseignants-chercheurs de la faculté des Sciences historiques et du département d'études arabes. L'équipe sera renforcée par le recrutement de deux enseignants-chercheurs. Ces derniers devront maîtriser les langues orientales sans pour autant être nécessairement natifs du Moyen-Orient. 
Le premier recrutement sera effectif à la rentrée 2016. Il étoffera l'équipe d'un spécialiste des premiers siècles de l'Islam et de l'histoire de la religion de l'Islam. Ce spécialiste aura également une bonne connaissance du Coran, de sa genèse, ainsi que du monde arabe classique et moderne. Un spécialiste de la période du 16e au 20e siècle se rajoutera à l'équipe enseignante à la rentrée 2017.

Un contenu basé sur une approche comparative et critique
La maquette prévisionnelle de la licence d'Histoire et civilisation des mondes musulmans prévoit 8 unités d'enseignements :
- 1 : Histoire des mondes musulmans (Aperçu général, naissance de l'Islam, son expansion dans le bassin méditerranéen, puis vers l'Asie et l'Afrique ; l'empire ottoman ; l'Islam au XXe siècle) ;
- 2 : Histoire de l'Europe de l'Antiquité à nos jours ;
- 3 et 4 : Histoire des doctrines de l'Islam, introduction au droit musulman, sociologie de l'Islam, histoire des religions, critique des sources, méthodologie du travail universitaire ;
- 5 : arabe classique
- 6 : arabe standard ou persan ou turc
- 7 : anglais ou allemand
- 8 - matière optionnelle : archéologie, ou histoire de l'Art, ou géographie, ou philosophie, ou histoire des littératures (arabe, turque, persane). 
Les deux premières unités comportent 4 heures de cours par semaine, tandis que les autres en comptent deux.

Une formation accessible à tous
La licence d'Histoire et civilisation des mondes musulmans est accessible sur dossier à tous les bacheliers de la filière générale, et équivalent. Elle exige :
- un bon niveau de culture générale ;
- une bonne connaissance d'au moins une langue étrangère ;
- une grande curiosité intellectuelle et une grande ouverture d'esprit.

Les pré-candidatures doivent être déposées sur la plateforme Aria au plus tard le 31 mai 2016 (http://aria.u-strasbg.fr).
Les candidatures sont à envoyer avant le 15 juin 2016 à la faculté des Sciences historiques de l'Université de Strasbourg (Palais Universitaire, 9 place de l'Université, 67084 Strasbourg Cedex). Elles devront comporter :
- une lettre de motivation,
- un curriculum vitae, les photocopies des diplômes et des relevés de notes (avec leurs traductions légalisées si le document est en langue étrangère). 
Les candidats étrangers fourniront en outre un justificatif de niveau de maîtrise de la langue française sous forme de résultats au DELF, DALF ou TCF et un acte de naissance. 
Les candidats retenus seront informés le 1er juillet au plus tard.

Retrouver cette article sur newspress.fr

Commentaires

Pour ajouter un commentaire, veuillez s'authentifier à partir de la zone Connexion située à droite.

CSS Valide !