Le Nigeria prépare ses institutions à l’émission de son premier sukuk souverain d’ici la fin 2016

agenceecofin.com -

La Commission nigériane des marchés financiers (Securities and Exchange Commission) a annoncé, dans un  communiqué le 18 février, la mise en place d’un comité ayant pour mission de conseiller les autorités sur l’émission d’un premier sukuk souverain.

Le porte-parole du gendarme du marché financier du pays le plus peuplé du continent, Nalf Abdusalam, a précisé que ce comité qui comprend des représentants du Bureau national de gestion de la dette sera chargé de proposer le montant du sukuk à émettre ainsi que le timing et les aspects réglementaires de l’opération prévue avant la fin de l’année en cours.

Le Nigeria prévoit d’emprunter quelque 5 milliards  de dollars en 2016 en vue de financer son déficit budgétaire dans un contexte marqué par la chute des prix du pétrole et une forte dépréciation du naira, la monnaie nationale.

La finance islamique est encore à ses premiers balbutiements au Nigeria bien qu’environ la moitié de la population (178 millions d’habitants) soit de confession musulmane.En 2013, l’Etat d'Osun (Sud-Ouest) avait émis un sukuk d’un montant de 10 milliards de nairas (62 millions  de dollars) mais aucune autre opération similaire n’a été depuis enregistrée.

Retrouver cette article sur agenceecofin.com

Commentaires

Pour ajouter un commentaire, veuillez s'authentifier à partir de la zone Connexion située à droite.

CSS Valide !