L'Airbus A380 sauvé par le transport de pèlerins et de religieux

info-halal.net -

Les liaisons aériennes à but religieux, opérées par les compagnies de grandes nations musulmanes comme la Malaisie, l’Indonésie ou l’Arabie Saoudite, pourraient être la bouée de sauvetage économique du géant d’Airbus, l’A380.

La dernière annonce de la  Malaysia Airlines a redonné de l’espoir à la direction d’Airbus, qui vient d’enregistrer l’annulation d’une commande de la part de la compagnie australienne Qantas. La compagnie aérienne asiatique a en effet fait savoir qu’elle utiliserait six Airbus A380 pour ses vols à caractère religieux. Autrement dit, elle dédiera ces six super-jumbos à l’acheminement des pèlerins et croyants malaisiens vers la Mecque et Médine, en Arabie Saoudite.

Le PDG de Malaysia Airlines et les dirigeants du constructeur européen se sont réunis mercredi à Toulouse pour finaliser les derniers détails du projet, les deux parties assurant que les discussions ont été « très positives ». Airbus a de quoi se frotter les mains. La « niche » que représente les liaisons religieuses sont une source de revenus non seulement considérables, mais stables et garantis : il s’agit de vols récurrents, répartis tout au long de l’année (pour la Omra, le « petit » pèlerinage) et il est possible d’anticiper avec précision le nombre de passagers à transporter. D’autant plus bienvenu que les dirigeants de l’avionneur européen avaient informé en juillet dernier que son dernier-né n’aura été rentable que sur une courte période et que ses résultats plongeraient à nouveau dans le rouge en 2018 si de nouvelles commandes n’arrivaient pas.

OUTRE LA MALAISIE, L’ARABIE SAOUDITE ET L’INDONÉSIE ?

Au niveau mondial, le transport de cette catégorie de passagers pourrait nécessiter quelque 20 gros porteurs comme l’A380 sur les cinq prochaines années. « On parle là d’un mouvement de personnes très, très grand », a confirmé Peter Bellew, le PDG de la Malaysia. La transaction, sur le point d’être officiellement conclue, permettra de mettre le projet en application « avant la fin de cette année », a précisé Bellew.

Dans la lignée de la Malaysia Airlines, d’autres compagnies ont affiché leur disposition à s’équiper d’A380 pour transporter leurs pèlerins. Il s’agit notamment de la Saudi Arabian Airlines, qui affrète chaque année une douzaine d’avions pour transporter 2 millions de personnes à l’occasion de leur pèlerinage à la Mecque, mais aussi de Garuda Indonesia, la compagnie majeure du plus grand pays musulman au monde. Des intentions qui restent toutefois à concrétiser.

Retrouver cette article sur info-halal.net

Commentaires

Pour ajouter un commentaire, veuillez s'authentifier à partir de la zone Connexion située à droite.

CSS Valide !