Al Qods : l’ONU condamne la décision de Donald Trump

lemonde.fr -

A une large majorité, l’Organisation des nations unies a condamné, jeudi, la décision du président américain de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

A une large majorité, cent vingt-huit pays contre neuf, l’Organisation des nations unies (ONU) a condamné, jeudi 21 décembre, la décision du président états-unien, Donald Trump, de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Trente-cinq pays ont décidé de s’abstenir. Les Etats-Unis, Israël, le Guatemala, le Honduras, le Togo, la Micronésie, Nauru, Palas et les îles Marshall ont voté contre ce texte, qui répond à une initiative palestinienne.

 

A Ramallah, en Cisjordanie, un porte-parole du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, s’est félicité du vote de la résolution à l’ONU.

« Les Etats-Unis se souviendront de cette journée »

Avant le scrutin, l’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’ONU, Nikki Haley, avait menacé les pays qui voteraient en faveur de cette résolution : « Les Etats-Unis se souviendront de cette journée qui les a vu clouer au pilori devant l’Assemblée générale pour le seul fait d’exercer notre droit de pays souverain. »

« Nous nous en souviendrons quand on nous demandera encore une fois de verser la plus importante contribution [financière] aux Nations unies. Et nous nous en souviendrons quand de nombreux pays viendront nous demander, comme ils le font si souvent, de payer encore plus et d’employer notre influence à leur avantage. »
Retrouver cette article sur lemonde.fr

Commentaires

Pour ajouter un commentaire, veuillez s'authentifier à partir de la zone Connexion située à droite.

CSS Valide !